Doux Doubs 2.0

Deuxième épisode de notre Doubs d’hiver, entre soleil et glace ! Un lac gelé, un caverne d’Ali Baba (bon un ancien fort… presque pareil !) de dizaines de milliers de meules de comté (aaaaah ♥♥♥) (bonus spécial pour l’homme qui tapotait & goûtait les comtés, et y trouvait des notes d’artichaut, de chocolat blanc et de croûte de pain = meilleur métier du monde !!), une charcuterie nommée brési, de l’anisette qui coule à flots au milieu de forêts enchantées où l’eau devient cristal (suivez les cristaux par ici ^^), accessoirement quelques potes ;) voilà de quoi assurer une transition 2016-2017 en douceur !

 

Publicités

Mitama matsuri : le bal des lanternes et des kimonos

Ok on rate les cerisiers en fleurs, ok on n’a ni les parterres d’iris ni les érables rougeoyants du Japon, d’accord on a un peu de pluie, des typhons évanescents, on a les moustiques… mais n’empêche, l’été à Tokyo, c’est la fête !! Direction le sanctuaire shinto Yasukuni pour un festival assez grandiose de kimonos et de lanternes vêtu : le Mitama Matsuri ! Les matsuri étant des festivals qui fleurissent un peu partout en ce moment, celui-ci est l’un des plus importants, honorant les esprits défunts. Ce qui n’empêche pas de grignoter toutes sortes de curiosités plus ou moins locales…

Bonne journée / soirée / nuit et à bientôt !

Good Morning Viêt Nam !

DSCF5512 (1200x797)DSCF5493 (1200x797) DSCF5501 (1200x797)

Bon certes, vu comme ça, c’est plutôt la nuit (vous vous arrêtez vraiment à des détails…!) mais comme c’est sous ces lueurs nocturnes colorées que j’ai commencé à vadrouiller dans Hanoï, c’est par là que je commencerai !

Des rues beaucoup trop étroites pour le nombre de scooters qui essayent d’y passer, des échoppes beaucoup trop petites pour le nombre de choses qu’ils essayent d’y faire rentrer… OMG aurais-je atterri par mégarde en Inde ?!! D’autres senteurs, d’autres regards et d’autres graphismes auront bien vite raison de ma méprise !

Leçon vietnamienne du jour : notons que le « moi moi moi » qui fleurit partout (parfois même au sens propre) n’est, paraît-il, ni un excès de mégalomanie ni un culte inconditionnel de Dutronc, mais signifierait « nouveau »… alors forcément à 15 jours du Têt, le nouvel an vietnamien…