Doux Doubs 2.0

Deuxième épisode de notre Doubs d’hiver, entre soleil et glace ! Un lac gelé, un caverne d’Ali Baba (bon un ancien fort… presque pareil !) de dizaines de milliers de meules de comté (aaaaah ♥♥♥) (bonus spécial pour l’homme qui tapotait & goûtait les comtés, et y trouvait des notes d’artichaut, de chocolat blanc et de croûte de pain = meilleur métier du monde !!), une charcuterie nommée brési, de l’anisette qui coule à flots au milieu de forêts enchantées où l’eau devient cristal (suivez les cristaux par ici ^^), accessoirement quelques potes ;) voilà de quoi assurer une transition 2016-2017 en douceur !

 

Le plus bel endroit du monde est Bani !

Bon, ou l’un des 3.286.729 plus beaux endroits du monde peut-être. Mais en tout cas, à l’instant t, ce 25 décembre dernier, l’endroit était parfait ! Quelque part au sud de la République Dominicaine, un lac en dégradé de bleus finissant sur des roches, une petite cabane abandonnée où le vent s’engouffre, des collines de cristaux blancs salés en échos aux montagnes, des mangues le long des chemins… et puis un peu plus loin, nous voilà perdus au milieu des dunes brûlantes d’un petit morceau de désert ! L’étrange Noël de Miss Jack quoi ;)

De Hanoï à Kuala Lumpur, de Kuala Lumpur à Jakarta… de Jakarta à Depok !

Petit flashback et nouveau plongeon dans le côté scientifique de cette aventure sur mon autre blog : sciencetrotter.wordpress.com ! Mais avant de vous immerger dans une nouvelle problématique de recherche, un petit trajet en « RER » indonésien, ça fait aussi parti du boulot ;)DSCF7614 (1200x797)

sciencetrotter

Embarquement immédiat pour une deuxième étape laborantine : l’Indonésie !

A dire vrai, j’avais parié sur la Malaisie pour une deuxième halte scientifique… Mais que serait une belle aventure sans son lot de surprises et de rebondissements ?! Un premier rendez-vous manqué donc avec Kuala Lumpur, mais qui m’aura permis de belles rencontres imprévues à l’Universitas Indonesia grâce à Deni, enseignant-chercheur au département de métallurgie & matériaux de cette université et doctorant dans mon labo de thèse à Toulouse… mais mon dernier mot n’est pas dit sur la Malaisie !

Avant de se replonger au cœur d’un nouveau laboratoire et d’une nouvelle problématique, voici une petite série anecdotique qui vous emmène de Jakarta à Depok, où se trouve l’université (Depok – point géographie – qui est à Jakarta ce que Palaiseau est à Paris ou Labège à Toulouse, bref, le bout du monde, vers le sud !). Certains pourront y retrouver les émotions du RER, comme quoi…

View original post 118 mots de plus

Balade dans Hanoï

Je me suis rendue compte qu’à force de vous donner des détails de bouts de toits de temples ou de fils électriques, je ne vous ai pas trop donné une vue globale de Hanoï. (Hà Nội, minute culturelle, qui veut dire entre (Nội) les rivières (Hà), car elle serait construite au cœur de 3 rivières. Mais je dis « serait » parce que wikipedia une grande référence bibliographique ne va pas exactement dans le même sens que mon guide de la baie de Hạ Long.) (Et non, le « Hạ » de Hạ Long, c’est pas le même, donc rien à voir avec « le long de la rivière », j’ai essayé moi aussi… :) )

Bref, le vieux quartier, quartier des « 36 rues » est plein de boutiques classées par thème : prenez la rue des jouets, tournez à droite pour aller acheter des décos spéciales Têt ; vous êtes à sec ?! Retrouvez en parallèle la rue des bijoutiers qui font aussi change… Et il y a le coin des trucs en bambou, le coin des pots de peintures… Faut avouer que pour une petite néophyte comme moi dans la science des rues vietnamiennes ça a un côté pratique pour ne pas un peu moins se perdre. Du côté de l’église, entre autre, on trouve le coin d’jeun’ss : des dizaines de petits tabourets rouges et bleus où l’on vient se poser pour siroter un thé au citron (qui a un goût de jasmin, je persiste) et grignoter des graines de tournesol… la décadence :)

Et puis il y a cette ambiance festive liée à cette période de nouvel an : des drapeaux à toutes les enseignes, des marchands de ballons qui se multiplient… Bref je vous laisse vous balader !

PS : ci-dessus ça a l’air tout calme et tout tranquille… ne vous y fiez pas !! Ces photos ont été prises principalement le jour du Têt, normalement c’est un peu plus confus que ça…

Sa Pa fini, ça continue !! *

On me réclame de la baie de Hạ Long, mais non mais non, je n’en ai pas fini avec la montagne moi ! Un peu de patience ! Voilà donc la suite de cette belle escapade dans ces reliefs aux frontières de la Chine… Je vous envoie autant de couleurs que je peux !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

* Je tiens à rendre hommage à Pierre – celui qui secoue les bras de joie – pour l’inspiration de cet humour d’une finesse redoutable.

Sa Pa, toute en couleurs et en rizières

DSCF6204 (1200x797)DSCF6195 (1200x797) DSCF6172 (1200x797) DSCF6164 (1200x797)DSCF6259 (1200x797)DSCF6248 (1200x797)

Bon, les aventures chronologiques, c’est surfait… n’est-ce pas ?! Donc même s’il s’en est passé des choses à Hanoï, ce we c’est la découverte de SaPa, montagnes du Nord aux paysage magiques (même si ce n’est pas encore la saison du riz…) et où vivent des minorités ethniques (parce qu’il y a tout de même 14% de la population qui n’est pas « viêt » mais qui appartient à une des 53 autres groupes minoritaires), surtout des « hmong », hauts en sourire et en couleurs !